Les fouilles du Forum de Vieux la Romaine - Site archéologique - Département du Calvados
 

En savoir + sur le Forum

Les investigations sur le site ont été menées dans un premier temps, sous forme de sondages afin d’avoir une vision générale du forum et de pouvoir en restituer le plan schématique. Puis durant quatre étés, les fouilles se sont concentrées sur les bâtiments civiques, tous construits sur le petit côté oriental de la place publique, à l’est de l’actuel Champ des Crêtes.


Juxtaposés les uns aux autres, ils forment un groupe à façade unique, de 52 m de long sur 12,15 m de large. Les murs de façade sont épais (1,60 m), constitués de parements en moellons calcaires et d’un blocage en blocs de schiste, et de calcaire. Le mur oriental est doublé de huit contreforts quadrangulaires. Six espaces différents peuvent être identifiés comme des salles ou bâtiments dont la vocation, au regard des aménagements internes ne fait aucun doute pour certains, tandis qu'elle reste hypothétique pour d'autres.

Fouilles anciennes et récentes

La curie, bâtiment où se rassemblaient les decurions pour statuer sur les affaires de la cité, est bien conservée en dépit des fouilles qui y ont été menées au XIXe siècle par la société des Antiquaires de Normandie. Les murs du bâtiment offrent des élévations soignées formées de moellons calcaires en parements et de blocs sciés aux angles. Cet imposant bâtiment a conservé ses aménagements et de nombreux éléments démantelés d’un luxueux décor. Un hémicycle délimité par des gradins est ainsi érigé face à un podium. Le sol était revêtu de grandes dalles de calcaire, de dimensions variées, des placages du même matériau ornaient les gradins. En outre, la fouille a livré de nombreux fragments de peinture et éléments de marqueterie de marbre (opus sectile) qui complétaient le luxueux décor mural de ce bâtiment prestigieux.

La peinture murale, un des éléments du décor

Les autres bâtiments administratifs ont également livré de riches éléments décoratifs, comme en témoigne la frise de 12m de long sur 70 cm de haut conservée sur la façade extérieure protégée par un portique. Cette peinture murale représente une marqueterie avec des imitations de marbre ornant l’intérieur de compartiments géométriques, alternant cercles et losanges.


Accolé à l’est de l’ensemble architectural formant un groupe à façade unique, prend place la basilique, un imposant bâtiment de 22,5 m de long sur 17 m de large. Il est fermé au nord par un mur droit, au sud par un mur en arc de cercle dessinant une abside. 

 

<script>